skip to main content

Récursivité de l'ethos de l'accusé dans un procès d'assises traduit par un interprète : une étude de cas

Gallez, Emmanuelle

2012

Texto completo disponível

Citações Citado por
  • Título:
    Récursivité de l'ethos de l'accusé dans un procès d'assises traduit par un interprète : une étude de cas
  • Autor: Gallez, Emmanuelle
  • Assuntos: Ethos, intertextualité, interprète judiciaire, récursivité, polyphonie
  • Notas: Ethos: Perspectives interdisciplinaires et comparées location:KU Leuven Kulak, Kortrijk date:28 Jun - 29 Jun 2012
  • Descrição: L’oralité de la procédure pénale devant la cour d’assises implique une forte intertextualité, bien souvent instrumentalisée par les professionnels de la justice en une recontextualisation discursive stratégique (Maley & Fahey 1991, Matoesian 1999). Le corpus sélectionné pour la présente analyse se base sur des enregistrements audio authentiques d’un procès devant une cour d’assises belge. L’accusé francophone comparaît devant une cour flamande avec l’assistance d’un interprète. Cette étude part des résultats de l’analyse de l’ethos de l’accusé dans l’interrogatoire de l’accusé par le juge, et plus particulièrement des recontextualisations discursives et pragmatiques dans la traduction de l’interprète. Il semblerait en effet que le texte cible contienne de nombreuses altérations pragmatiques du texte source destinées à améliorer son degré de pertinence par rapport aux attentes institutionnelles. Or, étant donné que les réponses de l’accusé au juge ne sont accessibles au public, à la cour et au jury que par le biais de la traduction de l’interprète, celle-ci se substitue à la version originale et conditionne en grande partie les références intertextuelles dans l’extrait successif : le réquisitoire du procureur. La présente discussion se propose donc d’explorer les transformations récursives dont l’ethos de l’accusé fait l’objet dans le réquisitoire via l’interrogatoire, en tenant compte de la visée stratégique du locuteur qui le met en jeu : de la projection de soi initiale de l’accusé s’inscrivant dans le dynamisme interactionnel à sa recontextualisation par autrui, adaptative pour l’interprète et rhétorique pour le procureur. L’analyse conduit également à une réflexion sur l’impact potentiel de cet ethos polyphonique dans le processus décisionnel du jury. Maley, Y. & Fahey, R. “Presenting the evidence: construction of reality in court”. International Journal for the Semiotics of Law IV/10. 1991. Matoesian, G. “Intertextuality, affect, and ideology in legal discourse”, Text 19 (1): 73-109. 1999. status: published
  • Data de criação/publicação: 2012
  • Idioma: Francês

Buscando em bases de dados remotas. Favor aguardar.