skip to main content

Archéologie préventive et évolution du paysage végétal de l’Âge du Fer au Moyen Âge dans le Gâtinais : mise en évidence de culture de chanvre et d’activités de rouissage (Courcelles et Sceaux-en-Gâtinais, Loiret, France)

Joly, Camille ; Visset, Lionel ; Scaon, Camille ; Pont-Tricoire, Corinne ; Froquet-Uzel, Hélène

ArcheoSciences, 31 December 2008, pp.15-30 [Periódico revisado por pares]

Texto completo disponível

Citações Citado por
  • Título:
    Archéologie préventive et évolution du paysage végétal de l’Âge du Fer au Moyen Âge dans le Gâtinais : mise en évidence de culture de chanvre et d’activités de rouissage (Courcelles et Sceaux-en-Gâtinais, Loiret, France)
  • Autor: Joly, Camille ; Visset, Lionel ; Scaon, Camille ; Pont-Tricoire, Corinne ; Froquet-Uzel, Hélène
  • Assuntos: Archéologie ; Palynologie ; Rouissage ; Archaeology ; Gallo-Roman Period ; Gâtinais ; Iron Age ; Middle Age ; Palynology ; Retting ; History & Archaeology
  • É parte de: ArcheoSciences, 31 December 2008, pp.15-30
  • Descrição: Dans le cadre de la construction de l’autoroute A19, des fouilles archéologiques préventives ont été menées dans le Gâtinais et deux d’entre elles ont été associées à des études paléoenvironnementales. Le premier site se localise dans la vallée de la Rimarde (Courcelles, Loiret). Les prélèvements jouxtent une occupation du Néolithique ancien, des cercles funéraires de l’Âge du Bronze final et une nécropole carolingienne, mais la séquence sédimentaire ne débute qu’au cours de l’Hallstatt. Le paysage est très ouvert, dominé par les pratiques agro-pastorales qui connaissent un important essor et une diversification au Bas Empire (céréales, noyer et chanvre), puis leur apogée au Haut Moyen Âge. Au Moyen Âge Central, la culture du seigle et celle du lin apparaissent dans le paysage agricole. Le second sondage se localise près du ruisseau de Maurepas (Sceaux-du-Gâtinais, Loiret), aux abords d’une voie et de restes de bâtiments de l’époque gallo-romaine. Dès le début de l’Âge du Fer, la céréaliculture et les activités pastorales sont très présentes. La végétation de ripisylve, d’abord entretenue, subit ensuite des coupes importantes au Bas Empire, probablement en relation avec le fort développement des activités agricoles, notamment celui de la culture du chanvre, et des pratiques de rouissage. Avec le net recul de ces activités chanvrières, le site est envahi par la cariçaie et devient tourbeux.
  • Idioma: Francês

Buscando em bases de dados remotas. Favor aguardar.