skip to main content

Berytus au miroir des colonies pisidiennes : modalités spatiales et impact régional d’une fondation augustéenne

Hošek, Anne-Rose

Mélanges de l’École française de Rome - Antiquité, 21 October 2015 [Periódico revisado por pares]

Texto completo disponível

Citações Citado por
  • Título:
    Berytus au miroir des colonies pisidiennes : modalités spatiales et impact régional d’une fondation augustéenne
  • Autor: Hošek, Anne-Rose
  • Assuntos: Berytus ; Héliopolis-Baalbek ; Pisidie ; Bekaa ; Auguste ; Proche-Orient Romain ; Colonie Romaine ; Jupiter Héliopolitain ; Territoire Civique ; Identité Civique ; Polythéisme ; Romanisation ; Berytus ; Héliopolis-Baalbek ; Pisidia ; Bekaa ; August ; Roman Near-East ; Roman Colony ; Jupiter Heliopolitanus ; Civic Territory ; Civic Identity ; Polytheism ; Romanization ; History & Archaeology
  • É parte de: Mélanges de l’École française de Rome - Antiquité, 21 October 2015
  • Descrição: La comparaison entre la fondation de Berytus et celle des colonies de Pisidie dessine le contexte de la déduction de Berytus comme un cadre permettant de mieux apprécier les transformations à l’œuvre dans le nouvel espace colonial. Cette comparaison s’appuie sur des convergences réelles et sort la colonie bérytaine d’un « isolement » lié au fait qu’elle est l’unique colonie romaine du Proche-Orient augustéen. Si l’analyse du « paysage de la romanisation » ne permet pas de tracer une ligne de continuité avec ce moment fondateur – tant les realia dont nous disposons pour l’établir s’en éloignent sur le plan chronologique –, il apparaît cependant que les communautés de colons et de pérégrins n’ont pas été « physiquement distinctes », peut-être même dès les premiers temps de la colonie. En conséquence, on peut mettre en évidence des indices convergents de la constitution, sur le long terme, d’une identité territoriale articulée autour du sanctuaire d’Héliopolis. La nouvelle référence « héliopolitaine », dont se réclament essentiellement des pérégrins, illustre un aspect fondamental du polythéisme antique, à savoir la dimension identitaire de la religion, ou, pour le dire autrement, le rôle du religieux dans la construction d’une identité. C’est peut-être pour avoir consciemment manipulé cette donnée que les autorités romaines ont réussi, dans la durée, ce qui peut apparaître comme le pari d’une « municipalisation » de la partie septentrionale de la Bekaa. Ce processus trouve son aboutissement avec la fondation de la colonie d’Héliopolis sous Septime Sévère.
  • Idioma: Francês

Buscando em bases de dados remotas. Favor aguardar.