skip to main content

Il venditore d’antichità by Vincenzo Capobianchi (1880): possibly the most scholarly work of the neo-Pompeian painting

Callataÿ, François de

Anabases, 02 May 2016, pp.47-73 [Periódico revisado por pares]

Texto completo disponível

Citações Citado por
  • Título:
    Il venditore d’antichità by Vincenzo Capobianchi (1880): possibly the most scholarly work of the neo-Pompeian painting
  • Autor: Callataÿ, François de
  • Assuntos: Réception de L’antiquité ; Peinture Néopompéienne ; Marché de L’art ; Royaume Italien ; Rome (Xixe S.) ; Numismatique ; Reception of Antiquity ; Neo-Pompeian Painting ; Art Market ; Italian Kingdom ; Rome (19th C.) ; Numismatics ; History & Archaeology
  • É parte de: Anabases, 02 May 2016, pp.47-73
  • Descrição: Cette étude porte sur la structure et le contexte artistique du tableau peint en 1880 par Vincenzo Capobianchi  : Il venditore d’antichità. Elle se penche d’abord sur l’auteur qui commença sa carrière comme peintre avant de se centrer sur le commerce de l’art et la numismatique. Elle examine ensuite les «  marchands d’antiquités  » comme un sous-genre de la peinture néo-pompéienne, avant d’identifier l’extraordinaire assemblage de chefs-d’œuvre ici rassemblés par Capobianchi. Il venditore d’antichità apparaît à la fois comme unique et emblématique. Au-delà de l’attrait immédiat provoqué par cette charmante scène de rue, peinte avec une technique quasi-photographique (de la qualité des artistes les plus reconnus de l’époque tels Alma-Tadema et Siemiradzky), ce tableau résonne comme une forte dénonciation sociale d’un Empire romain prédateur, une image seyante et anticipée du débat contemporain sur le centre et la périphérie.
  • Idioma: Inglês

Buscando em bases de dados remotas. Favor aguardar.