skip to main content
Tipo de recurso Mostra resultados com: Mostra resultados com: Índice

« La porte de derrière ». Sodomie et incrimination politique : des caricatures contre Cambacérès (1814‑1815)

Fureix, Emmanuel

Société des études robespierristes, 01 September 2010, pp.109-130 [Periódico revisado por pares]

Texto completo disponível

Citações Citado por
  • Título:
    « La porte de derrière ». Sodomie et incrimination politique : des caricatures contre Cambacérès (1814‑1815)
  • Autor: Fureix, Emmanuel
  • Assuntos: Cambacérès ; Caricatures ; Exclusion Politique ; Homosexualité ; Imaginaires Sociaux ; Sodomie ; History & Archaeology
  • É parte de: Société des études robespierristes, 01 September 2010, pp.109-130
  • Descrição: La caricature à connotation sexuelle, dans le cadre d’une campagne ad hominem, peut devenir une arme politique en temps de crise. En 1814, au retour des Bourbons, l’ancien archichancelier d’Empire, Cambacérès, fait ainsi l’objet d’une satire graphique sans précédent. Une vingtaine de caricatures représentent, plus ou moins allusivement, ses penchants « supposés » de sodomite. Une rumeur mondaine devient un stigmate public, qui vise à empêcher toute reconversion dans le nouveau régime. Ce dispositif politique efficace repose sur la figuration d’un corps réduit au double péché de luxure et de gourmandise. L’article examine plus précisément les usages graphiques de la sodomie dans une incrimination politique, et étudie la présence dans la caricature d’un imaginaire commun de la sodomie, à un âge où la spécification de l’homosexualité n’est pas réalisée. Il souligne, par l’analyse de sources policières et judiciaires, les effets politiques de ce dispositif, et ses contradictions à un moment où tente de s’imposer une civilité des mœurs politiques.
  • Idioma: Francês

Buscando em bases de dados remotas. Favor aguardar.